Biovancia soutient une association pour permettre aux enfants très gravement malades de réaliser leurs rêves

Une maladie grave ne doit pas empêcher un enfant de vivre ses rêves !

Biovancia Santé - logo reves couleurs 2

Connaissez vous l’association reconnue d’utilité publique Rêves ? Créée en 1994, celle-ci œuvre pour permettre aux enfants atteints de maladies graves (du cœur, des poumons…) de vivre leurs rêves les plus ambitieux.

En effet, tous les enfants rêvent grand : devenir pompier, voyager dans le monde, faire du ski… Mais comment réaliser ses rêves les plus fous lorsqu’on est gravement malade ? Le quotidien de ces enfants, c’est souvent de la thérapie et un effort physique énorme pour se battre contre sa maladie. Faut-il alors renoncer à ses rêves ?

Ne renoncez jamais à vos rêves, même si vous êtes gravement malade

L’association Rêves dit : non ! Cette organisation à but non lucratif, créée en 1994 par sept amis, dont chacun avait mis 50 francs sur table, récolte des fonds pour financer des projets de rêves ambitieux de petits patients très gravement malades.

Ainsi a-t-elle déjà aidé 6 300 enfants à réaliser leurs rêves les plus fous. Ces jeunes patients ont ainsi pu :

  • Vivre des moments inoubliables dans leur vie ;
  • Mettre la maladie « entre parenthèse » pour un moment, l’oublier pendant une ou quelques journées ;
  • Montrer à tout le monde que même les enfants très gravement malades peuvent réaliser des rêves fous ;
  • Enfin, gagner de la force et de la confiance en eux-mêmes pour l’avenir, notamment dans leur lutte quotidienne contre les maladies dont ils sont atteints.

Comme chacun peut l’imaginer, le quotidien d’enfants gravement malades et de leurs parents est un parcours de combattant, qui ont à y penser chaque jour.

Ces séjours permettent ainsi aux enfants d’oublier, quelque temps, ce quotidien difficile.

L’organisation à but non lucratif  Rêves est divisée en 33 délégations régionales réparties sur tout le territoire national. Elle a noué des partenariats avec une soixantaine d’établissements de santé dans tout l’Hexagone. 

Dans ces établissements, les petits patients, aidés de leurs parents, sont invités à partager et décrire le rêve qui les anime. Les dossiers sont ensuite soumis à l’association, qui récolte ensuite les fonds permettant leur réalisation.

Bien entendu, c’est cette seconde étape qui est cruciale et qui est la plus difficile à mettre en œuvre, car il faut de nombreux mécènes pour les aider à réaliser ces rêves. 

C’est précisément là où Biovancia, leader du marché français de compléments alimentaires, intervient pour soutenir financièrement les rêves des enfants malades.

Exemples de rêves incroyables réalisés par l’association Rêves

Grâce aux soutiens de ses généreux mécènes (particuliers et entreprises), l’association a pu aider 6 300 enfants malades à réaliser les rêves les plus magiques. Par exemple :

  • Ayline (6 ans) a passé 4 journées magnifiques à la montagne, à Font Romeu, en faisant du snowboarding, mais elle a aussi pu prendre des bains chauds…
  • Louna (6 ans) a pu vivre un week-end d’ évasion dans les Alpes-Maritimes.
  • Hoel (15 ans) a fait un vol en hélicoptère.
  • Ayoub (3 ans) a passé les premiers jours de l’année à Center Parcs les Hauts de Bruyères, dans le Loiret.
  • Jules (15 ans) a rencontré les joueurs du Paris Saint-Germain et a ensuite assisté à un match (gagné évidemment par le PSG), le premier but a été marqué… par son idole, Lionel Messi.
  • Charlie (7 ans) a passé un weekend à Legoland, en Allemagne.
  • Anthéa (3 ans) et Antonin (10 ans) ont pu nager avec des dauphins.

Les autres entreprises qui soutiennent Rêves

Biovancia est honorée de rejoindre de nombreuses autres entreprises qui soutiennent cette organisation à but non lucratif.

Parmi eux, mentionnons par exemple Allianz, Axa, Dekra, Kiabi, City Immobilier, Decathlon Valence, Hôtels Ibis Styles, KFC, Intermarché de Vienne, ou la Macif.

La liste des entreprises qui soutiennent Rêves est longue, et comprend des sociétés issues de filières très variées. La plupart d’entre elles sont d’ailleurs d’une taille nettement plus importante que Biovancia, ce sont le plus souvent des marques connues en France et à l’international.

Les enfants qui n’ont pas encore réalisés leurs rêves

Plus de 450 enfants, dans toute la France, attendent encore la possibilité de réaliser leur rêve. Si plusieurs d’entre eux désirent notamment visiter le Parc Disneyland Paris ou rencontrer des joueurs de foot (Cristiano Ronaldo, Kylian Mbappé ou encore Bixente Lizarazu), d’autres enfants ont des souhaits assez originaux, comme :

  • Découvrir les volcans d’Italie, notamment le Vésuve et l’Etna, comme Charles (8 ans) ;
  • Aller au salon mondial de l’automobile (Lucas, 13 ans) ;
  • Aller voir une course de Formule 1 et rencontrer Lewis Hamilton (Louis, 11 ans) ;
  • Faire un séjour sur un yacht (Eliot, 14 ans) ;
  • Faire un vol en montgolfière (Tayelle, 8 ans) ;
  • Ou encore faire des séances en méditation animale (Tara, 8 ans)…

Comme vous pouvez le constater, les enfants ont souvent des rêves fous, et c’est le but de l’association Rêves d’aider ceux qui sont gravement malades afin de leur permettre de les concrétiser.

Le premier enfant malade parrainé par Biovancia sera un garçon prénommé Elouan, qui pourra profiter d’un séjour au Parc Disneyland Paris. Nous publierons davantage de détails sur ce projet de parrainage dans un avenir proche. Bien entendu, le soutien des particuliers, et de toute entreprise, pour concrétiser ce projet sera plus que bienvenue.

Une maladie grave ne doit pas empêcher les enfants de rêver

De nombreux enfants malades ont des rêves fabuleux, et ils ont le droit de les réaliser. C’est ce que l’organisation à but non lucratif Rêves fait depuis 1994. Et leurs efforts payent : ils ont déjà permis à 6 300 enfants et adolescents de concrétiser leurs rêves.

Le but est d’offrir une parenthèse enchantée à ces enfants qui luttent, au quotidien, contre une maladie grave, en espérant que cette action leur permettra de gagner en confiance en eux, et de trouver la force nécessaire pour continuer le combat.

Biovancia est fière d’avoir rejoint le rang des entreprises qui soutiennent cette noble cause, et elle encourage les autres entreprises en France, à faire de même.

L'article vous plaît ? Partagez le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn